Accueil de Halina et Igor

        

 

Depuis début mai, nous avons deux nouveaux habitants à la Caminade : Halina et Igor, qui arrivent de Kharkiv en Ukraine, d’où ils ont fui la guerre.

Ils sont installés dans une des chambres d’amis, qu’ils ont embelli depuis, et partagent la cuisine commune avec le collectif, quand il se réunit sur place.

Ils ont une volonté immense d’aller de l’avant, malgré les baisses de moral et toutes les questions sur leur avenir.
Les coopérateurs se mobilisent pour donner les coups de main : ouvrir un compte bancaire, prendre un forfait téléphonique, prendre des rdv médicaux,…

Igor est un super bricoleur (spécialiste d’aéromodélisme) et Halina (plutôt branchée sur les services financier d’habitude) a redécouvert le plaisir de jardiner, et elle a la main terriblement verte !

Ils ont croisé déjà plusieurs autres couples ukrainiens, et vont à tous les cours de français de la Région ! Ils nous épatent !
La coopérative est très heureuse d’avoir fait connaissance de ces personnes exceptionnelles et de pouvoir les accueillir!

Activités avec d’autres…

 

         

En avril, un atelier financé par le CPIE des Causses Méridionaux, a été tenu sur la biodiversité avec Jean-Pablo Vezoli (Humus Pays d’Oc).

Les participant-e-s venaient de notre coopérative la Caminade, du Centre Social de Lodève, de Terre en Partage et du voisinage.

Un premier pas pour nous afin de mieux connaître notre terrain et alimenter nos pistes de travail sur la biodiversité.

Pour le moment, cela concerne surtout  l’anticipation du réaménagement des terrasses après les travaux en préservant plusieurs parties du site en état, notamment la forêt.

Pour cela, nous travaillons avec Coloco, qui réunit paysagistes, urbanistes, botanistes, jardiniers et artistes dans un atelier des Paysages Contemporains. Mais nous aurons l’occasion d’en reparler, car ils nous concoctent un projet complet sur le terrain…

       

La préparation du site pour le chantier de construction a commencer par le démantèlement et la démolition, en juin, de la « maison rose ».

Au préalable, nous organisons des chantiers participatifs pour retirer tout ce qui pourrait être utile par la suite dans du réemploi

En mai, des jeunes stagiaires encadrés par l’Ecole de l’ÊTRE (école de la transition écologique) portée par La Coopérative Macondo, sont venus nous donner un grand coup de main.

C’était de belles expériences humaines et l’occasion pour tous d’apprendre et de travailler en groupe : quel plaisir simple d’être ensemble!

Nous sommes soutenus.

       

 

Malgré un contexte économique et social perturbé, notre projet continue sur sa belle lancée et les avancées sont là!

Un des plus grands challenges que rencontre ce genre de projet a été relevé : obtenir de la part des collectivités 100 % de garanties des prêts PLS.

C’est chose faite :  nous avons obtenu 25 % de garantie de la ville de Lodève, 25 % de la Communauté de Communes du Lodévois et Larzac et 50 % du Département de l’Hérault à titre exceptionnel.

Les signatures ont eu lieu le 18 mars sur notre terrain, quartier des Carmes, en présence de Mme le maire Gaëlle Lévêque pour la ville de Lodève et M. Jean-Luc Requi pour la Communauté de Communes Lodévois et Larzac .
La presse était là pour relater l’évènement !

Notre président Jacques Brissaud est ensuite allé à Montpellier pour la signature par le département.

Localement notre projet a été désigné lauréat par Le Sydel Cœur d’Hérault pour l’expérimentation en gestion, traitement et réutilisation de l’eau en logement collectif et milieu méditerranéen.

La Caminade dans le Midi Libre…

Edition du dimanche 6 mars, en première page intérieure

Quand nous chanterons…

…Hé oui un dernier hommage au roi du jardin qui nous a ravi les yeux en toutes saisons, accueilli sous son ombrage, régalé de ses délicieuses cerises…

Il n’est plus ! impermanence des choses, mais il cède la place pour accueillir le coeur de notre construction.

Merci à lui !

Quand nous chanterons…

 

Le collectif s’agrandit !

Bienvenue à Lola, Lenny, Milly, Noémy !

Cela fait un peu plus d’un an qu’ils ont repéré une affiche dans le centre de Lodève, présentant le projet de La Caminade et les invitant à participer à une réunion d’information. Adhésion immédiate avec le collectif, intérêt marqué pour un vivre ensemble préservant espace privé et espaces communs, voilà qu’aujourd’hui la famille fait le grand saut. Les voilà tous les quatre coopérateurs, embarqués dans l’aventure au long cours de la Caminade.

Et pour que l’aventure soit encore plus belle, Milly et Noémy veulent encore plus d’amis !

 

Les premiers chantiers participatifs !

Le groupe apprend à se connaître, à se fédérer autour de chantiers participatifs : bricolage dans la maison commune, rafraîchissement du logement d’accueil de transition, imperméabilisation du bassin de rétention… Voilà autant d’occasions pour passer des moments informels et conviviaux.

Le terrain est à nous, et le permis de construire a été obtenu !

Deux évènements majeurs cet été :

Tout d’abord nous sommes enfin propriétaires du terrain, acquis en juillet auprès de l’Établissement Public Foncier Régional, avec l’accord du conseil municipal de Lodève.

Ensuite nous avons eu l’accord administratif pour le permis de construire le 21 septembre 21 !

Deux sacrées étapes dont nous sommes fiers : beaucoup de travail, beaucoup d’obstacles depuis cinq ans… qui débouchent sur du concret qui nous réjouit !

 

Le 12 septembre, il ne suffit pas d’attendre!

Du 10 au 26 septembre, à travers toute la France et en Belgique, les initiatives citoyennes pour un monde juste et durable se retrouvent pour faire la Fête des Possibles !

La Caminade propose le dim 12 septembre  une porte ouverte de 10 à 18h, avec repas tiré du sac et explications sur le projet vers 15h, le tout en déambulation sur notre grand terrain de Lodève, 259 rue de la Draille (entre Ecolodève et la place des Carmes, pour les lodévois!).

Partout, des citoyens se bougent et se rassemblent pour construire des alternatives ! Ici des consommateurs se regroupent pour avoir accès à une alimentation plus saine et lutter contre le gaspillage alimentaire, là des solutions sont imaginées pour réduire l’usage de la voiture individuelle, ailleurs ce sont des habitants qui créent une coopérative pour produire localement leur électricité.

Toutes ces initiatives ne peuvent exister que si on se rencontre et qu’on échange avec nos ami·es, nos voisin·es. Il faut « faire commune pour un monde juste et durable » comme l’annonce la Fête des Possibles 2021.

Julie, co-organisatrice d’une Fête des Possibles en 2020 témoigne :

« La transition se fait à plusieurs, en collectif. Il parait donc important d’apprendre à se connaître, de se faire confiance pour pouvoir agir ensemble. Une Fête des Possibles a un effet exponentiel pour les rencontres et est porteuse d’initiatives futures. On se dit aussi que c’est mieux si ces changements peuvent se faire dans la joie et en poésie ! »

Pour en savoir plus sur cet évènement, et trouver d’autres évènements à coté de chez vous, c’est ici

En mai fais ce qu’il te plait!

En mai le potager a poussé!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En mai les abeilles sont arrivées!

Nous sommes officiellement une zone de BZZZ, avec protection de la biodiversité, et petites graines mellifères à planter vite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En mai le tractopelle a fouillé!

Nous avons eu un diagnostic archéologique préventif… L’équipe de l’archéologue a vécu une semaine sur le terrain. Résultat: 15 énormes trous très impressionnant! Mais aucune trouvaille remarquable… ouf!